Christine Zulehner - Titular Professor of the Innovation & Regulation in Digital Services Chair - Professeure Titulaire de la Chaire Innovation & Régulation des Services Numériques.
 
More details

Moteurs de recherche       

Dans une économie numérique qui est de plus en plus une économie de l’information et de l’attention, les moteurs de recherche occupent un rôle central marqué par la place emblématique de Google en notoriété comme par sa domination du trafic d’Internet. Néanmoins, les modèles économiques et les structures de compétition des moteurs de recherche restent mal appréhendés. Par leurs infrastructures informatiques lourdes, ils relèvent de l’économie des réseaux ; en fournissant des applications de service, ils s’inscrivent dans l’économie des contenus. Le succès disruptif de Google a justement tenu à ce qu’il innovait simultanément, sur la technique, le service, l’usage et le modèle d’affaires.

Cette diversité des registres explique la difficulté d’appréhender globalement le phénomène des moteurs de recherche. Ils organisent l’échange des informations sur les lectures contre des informations sur les lecteurs d’un côté, et l’échange des informations sur les lecteurs contre la publicité de l’autre côté. Les moteurs mettent en correspondance, de manière fractale, une offre et une demande de contenus ; ils peuvent introduire de la publicité -payante et spécifique- à chaque nœud d’interactions car le référencement n’est plus préétabli.

Les moteurs de recherche manifestent une grande diversité des modèles d’affaires et ouvrent des configurations économiques très variées. La plupart reposent toutefois sur un modèle de gratuité qui rend le marché des moteurs de recherche très proche de celui des médias. Il donne un poids prépondérant à la massification de l’audience et à la constitution de marques commerciales assurant réputation et attractivité. La croissance considérable de la publicité en ligne et la place prépondérante qu’y occupent les moteurs ont attisé les enjeux financiers sur les goulots d’étranglements que constituent le marché des annonceurs et le contrôle de l’audience. La concurrence s’opère ainsi tout autant entre acteurs du numérique que sur des marchés associés organisés autour de la publicité (la presse par exemple). Dans ce contexte, la question principale qui se pose est d?abord de savoir si le marché des moteurs de recherche doit relever, ou non, d’une régulation générique.

Par ailleurs, dans la tradition ancienne des agrégateurs d’informations et des bases de données (annuaires, guides de télévision,…), les moteurs de recherche soulèvent des enjeux juridiques particuliers quant à la protection de la propriété intellectuelle. Ces questions se posent toutefois d’une manière radicalement nouvelle du fait de la technologie des moteurs. Il faut souligner également  une deuxième source de conflits importante, mal connue et souvent sous-évaluée, qui touche le droit des marques.

La traçabilité des requêtes et d

This post is also available in: Anglais